Le savoir-faire… et le faire savoir

Le 19 mars 2013 se tenait le premier « Geneva Summit on Sustainable Finance » organisé par l’Université de Genève en collaboration avec l’association Sustainable Finance Geneva. Cette première édition a rassemblé plusieurs centaines de participants venus écouter des spécialistes internationaux de la finance durable au cours d’une journée d’échanges qui aura permis de tisser des ponts entre universitaires et praticiens du secteur.

Le succès de cette première édition – appelée à se tenir sur une base annuelle – est une très bonne nouvelle pour Genève. Dans un contexte de concurrence internationale accrue, nous avons absolument besoin d’accueillir sur notre sol un événement international majeur qui soit à la fois une vitrine de notre savoir-faire en matière de finance durable, mais aussi un levier de rayonnement pour l’économie Suisse dans son ensemble.

La Suisse est en effet un leader international en matière de finance durable. Mais qui en a conscience ? Qui sait que la Suisse est le premier pays au monde en matière de taux de souscription à des produits d’Investissement Socialement Responsable par les particuliers ? Qui est au courant que nous sommes le leader mondial en matière de microfinance ? Qui a conscience que la Suisse a été (et reste aujourd’hui) à la pointe de toutes les grandes innovations en matière de finance durable au cours des 10 dernières années, qu’il s’agisse de recherche extra-financière, d’engagement actionnarial, de conseil en philanthropie, d’investissement responsable ou encore d’impact investing ?

La réponse est simple : personne – ou presque – hormis les spécialistes du secteur. Je rêve pourtant d’un jour où, dans l’imagerie populaire, la Suisse sera autant associée à la finance durable qu’elle peut l’être aujourd’hui à l’horlogerie ou au chocolat !

Cela n’arrivera pas tout seul. Nous avons construit un savoir-faire unique, il nous faut désormais investir dans le faire-savoir. C’est le constat qu’a fait l’association Sustainable Finance Geneva en se dotant il y a quelques mois d’un nouvel axe stratégique entièrement consacré au rayonnement de la finance durable genevoise et suisse. La conférence annuelle co-organisée avec l’Université de Genève est une première brique – essentielle – de cet ambitieux programme. Elle sera prochainement complétée par d’autres actions de communication et de relations publiques qui permettront à la Suisse d’affirmer son leadership et de faire valoir au reste du monde que la finance durable, c’est ici !

Publié sur Bilan où de nombreux autres blogs sont à découvrir.

B. Gacon // 21.03.13

Comments are closed.

print